Notre projet « Where’s the F ? »

Ça fait quelques semaines que vous en entendez parler. On a déjà publié quelques photos sur Instagram et autres tweets et vous vous demandez peut-être ce que Julie Marchand et moi sommes en train de préparer. Il est temps pour moi de vous en dire plus sur ce vrai-faux mystère…

 
Avec Julie, nous cherchions depuis quelques temps à créer un blog de lifestyle. Après avoir échoué avec Know Move Enjoy, blog sans queue ni tête où nous parlions de tout et de rien (et surtout de rien à vrai dire), nous nous étions résignées à ne plus vraiment travailler sur ce projet.

La fin de nos études approchait, l’appréhension d’un stage d’attente éternel avant de décrocher un saint-graal (à sous-entendre, l’emploi de nos rêves ou un emploi tout court, en fait) et quelques mois de stages nous ont permis de nous rendre compte que nous n’étions pas sûr d’être prêtes et surtout, de vouloir travailler derrière un bureau. Avoir un horaire métro-boulot-dodo, suivre des règles, avoir des contraintes liées au job, à un boss, … tout ça nous terrifiait un peu.

La création du projet

Les premières ébauches du projet « Where’s the F » viennent de Julie. Sans vous mentir, je n’y suis pour rien dans le concept du projet. Alors qu’elle était en erasmus à Aarhus, au Danemark, Julie a eu l’idée d’une chaîne youtube de ce nom qui servirait à raconter son voyage en Nouvelle-Zélande. Elle vous racontera ça sûrement mieux que moi. En gros, notre ligne éditoriale est la même : partir à la recherche de quelque chose, résumé par un mot en F. Pourquoi le F ? J’ai supposé que c’était en référence à « WTF » et qu’il avait dû avoir un délire erasmusien avec « Where’s the fuck ? ». Elle m’a parlé de ce projet entre deux bières, trois concerts et quatre kiwis (oui, vous vous doutez que son idée de partir en Nouvelle-Zélande ne vient pas de nulle part).

3 mois plus tard, le long d’une plage prés d’Arcachon, Julie  évoque à nouveau ce projet qui lui trotte dans la tête. Sans trop savoir ce que l’une et l’autre voulaient. Partir en Nouvelle-Zélande, ce n’était pas mon rêve. Bien sûr, ça serait un super voyage mais à choisir, je préfèrerais partir en Amérique du Sud. Et puis, en y réfléchissant, l’argent était et reste toujours un problème. La Nouvelle-Zélande, c’est un certain budget. Vu les conditions que j’allais ajouter en devenant indépendante, le voyage n’allait plus être possible. En tout cas, pas sans avoir premièrement construit un projet fiable et vivable.

Soyons dingues !

Alors, pour une fois, nous ne nous sommes pas résignées. Le projet vous semblera ambitieux, peut-être penserez-vous que c’est voué à l’échec. Mais nous avons décidé de foncer dans ce projet, tout aussi dingue et invraisemblable qu’il soit. Après réflexion, nous n’avons « rien de mieux à faire », alors autant perdre notre temps dans un projet constructif.
Oui, c’est assez rêveur de penser qu’on pourra en vivre. Mais nous n’avons rien à perdre et tout à y gagner. Cela fait maintenant deux mois que nous y travaillons. Ce projet est devenu chaque jour un peu plus concret et nous pourrons bientôt vous montrer une version betâ de la plateforme.

Le concept « Where’s the F »

La plateforme « Where’s the F » est, dans un premier temps, un blog de voyages et d’expériences avec d’autres (futurs) voyageurs et des personnes intéressées par les autres cultures, un moyen de partager des capsules vidéo autour de notre quête, des reportages sur nos voyages, des articles sur nos expériences, des portraits vidéos de nos rencontres, etc. Via ces vidéos, nous voulons inviter nos lecteurs à s’évader, à imaginer d’autres manières de voyager.

Dans un deuxième temps, notre objectif idéal serait de réussir à construire une communauté de followers mais surtout, de contributeurs. Avec eux, nous travaillerons sur des vidéos et des reportages plus longs. Mais particulièrement, avec qui le dialogue sera ouvert. L’échange deviendra alors la base de la plateforme « Where’s the F ». Nous attendrons d’eux des conseils et de l’aide pour trouver des contacts, des idées de sujet, des personnes hors du commun mais aussi qu’ils s’investissent dans le projet et créent à leur tour un contenu écrit ou audiovisuel.

Notre idée est de former une communauté qui, au fur et à mesure de l’aventure, deviendrait le terreau de nos sujets de reportages et de voyages.

Et où en sommes-nous ?

C’est bien beau de parler de projet, de plateforme et de nos objectifs. Mais le contenu dans tout ça ? Et bien, nous n’avons pas traîné. Plusieurs capsules vidéo et un reportage sont déjà en production et nous avons déjà préparé un premier voyage dans le nord de l’Écosse et en Irlande.

Pour l’instant, nous n’en sommes qu’au début, Julie et moi espérons que ce projet nous permettra de nous trouver, personnellement et professionnellement, de réaliser un travail qui nous tient à cœur, en nous imposant nos propres conditions et règles. Nous ne savons pas où cela nous mènera. Et sincèrement, nous ne nous en préoccupons pas.

Find with us the purpose of life

Vous pouvez déjà nous retrouver sur 
Google Plus 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Sophie R. dit :

    Ça donne déjà envie! Bravo les filles!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s