Un roadtrip sud-africain : part I

Cela faisait sept mois que je n’avais plus quitté ma maison douillette en rase campagne et mon quotidien belge de plus en plus décevant. Ces derniers temps ont été pleins de grands chamboulements, de (re)constructions et de nouvelles inventions. Chez moi, la créativité et les projets sont mes principaux carburants. Sans prévision et plan sur la comète, je pourrais me terrer pendant des mois dans un languissant et morne style de vie.

Heureusement, pour moi (et je l’espère pour vous), ça ne m’est en fait jamais arrivé. Mais rien que la crainte que cela puisse s’installer dans ma vie me force à imaginer les projets les plus insolites (dans la case « je ferai ça dans un jour lointain » : par exemple, partir en Alaska vivre au milieu des loups. Vous voyez le genre..) et aussi, des projets beaucoup plus réalisables comme celui dont je vais vous parler aujourd’hui.

Ce n’est pas mon premier « roadtrip » à proprement parlé. L’aventure Where’s the F a d’ailleurs commencé ainsi et à cette occasion, j’ai pu découvrir les joies et surtout, la difficulté de choisir les villes et lieux à visiter selon les distances parcourues, les capacités physiques et l’endurance de chaque voyageur. Mais celui-ci est différent. Pas seulement car il se passera à un autre bout du monde (nan, pas celui auquel vous pensez, ça serait trop commun).

Je vais arrêter de vous faire tourner en rond, même si le but d’un roadtrip est de parfois faire une boucle… J’irai ici droit au but.

Mes a priori

L’Afrique du Sud, tristement connu pour ses conflits, sa ségrégation toujours remarquable et l’Apartheid, m’accueillera bientôt pour une bonne quinzaine de jours. Ces côtés, bien que négatifs, ont pourtant été un des éléments incitateurs de ce voyage. Vous allez penser que je suis un peu “tarée dans ma tête” mais l’idée d’aller voir là-bas si “les choses sont comme on le dit” est très motivant ! Est-ce si “dangereux” ? L’insécurité est-elle présente à chaque coin de rue ? Est-ce vrai que les publicités et les séries tv sont encore marquées par la ségrégation et le racisme ? Pleins de questions me tournent dans la tête et je n’ai qu’une envie me confronter à mes clichés là-bas.

Ce pays est aussi connu pour ses paysages variés et magnifiques, ces safaris où les Big Five sont (apparemment) toujours au rendez-vous, ses caps historiquement célèbres et son métissage ethnique particulier qui, à mon sens, rendront ce voyage bouleversant et surprenant. L’Afrique du Sud n’a pas que du mauvais, je suis sûr que ce pays se révélera à dix mille lieux des idées préconçues.

Processed with VSCOcam with f2 preset
Processed with VSCOcam with f2 preset

Les préparatifs : partie I

Je ne suis pas, comme vous avez pu le comprendre, une grande habituée des « roadtrips ». Préparer ce voyage demande beaucoup de temps et de réflexion pour, au final, laisser beaucoup d’éléments tomber une fois sur place. Je m’étais aussi rendue compte lors de notre voyage whereisthefien en Écosse qu’il était utile, voire nécessaire, de laisser une place à la spontanéité et de s’adapter aux envies qui naissent pendant le séjour.

Je viens donc de m’atteler à une grossière structure de trajet le long de la côte sud-africaine. Du Cap à la région de Port Elisabeth, ou peut-être jusqu’à Durban, le choix de villes et de lieux à visiter sont nombreux. Trop nombreux. En plus, je ne pars que pour une courte période ce qui limite déjà les kilomètres et le temps des trajets si je veux profiter un tant soit peu.

Bien heureusement, je voyagerai avec Juliette. Il y a plus de choses dans deux têtes que dans une ! Ce qui signifie bien sûr plus d’idées et de destinations mais passons, cela veut dire aussi que nous sommes deux à penser le trajet et à pouvoir improviser sur place. Nos envies sont les mêmes : randonnées, visites de plages magnifiques, de villes colorées et mythiques et de réserves naturelles (un petit safari, bien sûr). Et nous partons toutes les deux dans la même optique : profiter, découvrir et se laisser guider par les rencontres.

Nous avons déjà choisi de ne loger que dans des auberges de jeunesse, financièrement abordables et plus sûrs que le couchsurfing, dans le but de se laisser guider par les parcours d’autres backpackers et les conseils donnés sur place. Un plan des trajets est en cours de construction sur Google Maps, c’est là où tous les dilemmes se rencontrent. Peu de temps et surtout, l’envie de profiter et de se laisser glisser lentement et sûrement sur la route s’oppose à cette diversité de possibilités. Devons-nous rester essentiellement dans la région du Cap (oriental et occidental) ou pousser un peu plus loin à l’Est vers Durban ? Dans quelle ville s’arrêter ? Quelles routes empruntées ? Où se poser et combien de temps ? Combien d’heures de route par jour ? En voiture tout le temps ou profiter des bus peu chers ? Peut-être ne devrions-nous faire que du bus ce qui simplifie et limite le choix des lieux à visiter ?

Capture d’écran 2016-02-13 à 13.46.39

Une grande partie des villes choisies sont accessibles en « Baz bus », ce fameux bus sud-africain spécialement prévu pour les backpackers mais une infime partie, pour la plupart les plus belles et attrayantes du pays, n’est pas facile d’accès, sauf en voiture.  Tout cela ne nous aide donc pas à planifier précisément.

Nous hésitons, nous nous posons beaucoup de questions, nous changeons nos plans et le voyage se concrétise plus chaque jour. Suivez notre voyage sur Where’s the F, autant sur les réseaux sociaux que sur le site. Je vous ferai au fur et à mesure part de l’avancement de notre voyage …

Prochaine étape : les préparatifs du départ et le jour J !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s