Dans la pop électro-folk de Denai Moore

Imaginez-vous une campagne anglaise brumeuse où le soleil matinal pointe difficilement à l’horizon. Maintenant, écoutez Denai Moore et laissez vous emporter par sa voix lumineuse, chaude et mélancolique. Denai est un feu qui lutte contre les attaques du froid, une bougie qui se bat contre le souffle du vent.

Révélée par sa collaboration sur « The Light » de SBTRKT, la jeune anglaise d’origine jamaïcaine a été propulsée sur la scène pop britannique grâce à sa voix envoûtante. Prometteuse, talentueuse, artiste précoce, les médias musicaux ne peinent pas en éloge pour la décrire. Du haut de sa vingtaine d’années, Denai Moore se défend bien et s’entoure des meilleurs pour construire sa carrière, qui ne fait que débuter.


Bercée depuis toujours par la musique, Denai suit son père, musicien professionnel, dès ses premiers pas. Elle se fait offrir sa première guitare à l’âge de 10 ans alors que la famille Moore débarque à Londres. La ville et les londoniens l’inspirent, elle commence à écrire au même âge pour capturer les moments de sa vie et exorciser ses peines et ses remords. Ses parents sont eux-même surpris lorsqu’ils entendent la première fois la jeune fille chanter, effleurant les cordes du bout des doigts.

En plein dans la mouvance pop-électro poétique de James Blake, il n’est pas étonnant que la chanteuse songwriter ne tarde pas à se faire repérer. À 19 ans, elle sort une démo déjà brillante. Elle mêle avec audace sa voix folk et profonde à une pop mélancolique pénétrante. Son premier EP est intitulé « Saudade », en référence aux chants portugais empreints de tristesse, qui correspondent parfaitement au style musical de Denai Moore.

En 2014, l’artiste jamaico-londonienne entre en studio entourée des producteurs Rodaidh McDonald (The xx, King Krule, Adele) et Ben Drew de Plan B. Elle prend son temps, expérimente de nouveaux genres musicaux et reste à l’écoute. Il faut autant de patience pour écouter « Elsewhere », son premier album. À chaque chanson, Denai se dévoile et se révèle telle que nous l’attendions : une douce voix folk qui tire vers la soul et la pop électrique. Aujourd’hui, la jeune artiste prépare son deuxième album que nous espérons aussi inspiré que le premier. Une artiste à suivre de près !

> Article en vue de publication sur Oasze <

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s